Sélectionner une page

Comment débuter en pêche ?

Comment débuter en pêche ?

Après avoir choisi la canne à pêche, le pêcheur débutant a tendance à se demander quel est le matériel de pêche pour commencer. Un doute légitime, surtout pour ceux qui n’ont jamais fait de casting de leur vie, mais ont toujours été fascinés par le gilet de pêche ou la boîte de pêcheur. Dans cet article, nous allons donc vous expliquer quels sont les indispensables de pêche pour les débutants.

Matériel de pêche : ce que le néophyte doit acheter

Le postulat, banal, mais obligatoire, est toujours le même : ceux qui n’ont pas encore vérifié si la pêche est un sport qu’ils ont l’intention de pratiquer ne doivent pas s’évanouir pour acheter du matériel de pêche qui risque, en peu de temps, de finir dans une cave. Ceci dit, il faut cependant se procurer au moins le strict nécessaire : une canne à pêche, un moulinet, des flotteurs et des hameçons. À cet effet, pour économiser le plus possible, des kits de pêche sont disponibles sur le marché pour quelques dizaines d’euros. Ce sont des solutions simples et bon marché pour un débutant.

La canne à pêche du néophyte

Inutile de le nier : la canne à pêche est le premier outil de pêche auquel pense quiconque veut s’essayer à ce sport. En effet, le choix de la canne à pêche est fondamental pour le type de pêche choisi et la proie que vous souhaitez attraper.

Voici donc, les basiques à connaître avant de faire son choix :

– la longueur de la canne : 

La longueur de votre canne agira principalement sur votre lancer. En effet, plus la canne est grande, plus elle lancera loin (bras de levier plus important).

– la puissance de la canne : 

Exprimée en gramme, la puissance de la canne représente le poids optimal des leurres que vous pourrez lancer avec.

Exemple : si vous avez un leurre qui pèse 10 grammes, il faudra le lancer avec une canne dont la puissance est comprise entre 5 et 15 grammes.

– l’action de la canne :

Ici on parle de la courbe que prend la canne lorsqu’elle est sous compression. L’action de pointe est une action où la canne plie sur sa partie haute. Cela favorise les lancers lointains. L’action semi-parabolique est une action où la canne plie depuis sa moitié jusqu’à sa pointe. Enfin, l’action parabolique est une action où la canne plie sur toute sa longueur.

Pour débuter à la pêche nous conseillons une canne polyvalente, dont la longueur est comprise entre 1m80 et 2m40. Une puissance comprise entre 10gr et 30gr. Et une action semi-parabolique ou de pointe.

Le choix du premier moulinet de pêche

Quant à la canne, le choix du premier moulinet de pêche est également primordial pour ceux qui abordent le monde de la pêche pour la première fois. Il existe des dizaines de modèles sur le marché, selon les caractéristiques et la taille. Les moulinets de pêche, en effet, peuvent contenir plus ou moins de fil : cette caractéristique est indiquée sur le moulinet, exprimée par un nombre. Dans le cas du pêcheur débutant, une solution économique et pratique est représentée par un moulinet à partir d’un moulinet 2500.

Votre première bobine de fil

À cela, alors, bien sûr, une bobine de fil doit nécessairement être ajoutée. Il existe plusieurs catégories de fils de pêche.

Le fil basique en nylon : 

Il est peu coûteux et permet de pêcher tous les poissons. La taille la plus polyvalente est 30/100. Ce fil à l’avantage, grâce à son élasticité, d’absorber des possibles erreurs pendant le combat. Très utile quand on débute.

La tresse :

Ce fil possède l’avantage d’être plus résistant que le nylon. Il est constitué de fibres tressées et permet aussi de mieux ressentir les touches car il est quasiment inélastique. Ce fil est plutôt destiné à de bons pêcheurs car, mal utilisé, les risques de perruque et de poissons décrochés sont plus importants. (diamètre polyvalent : 16/100).

Le fluorocarbone :

Très utile pour la pêche aux carnassiers, le fil fluorocarbone est invisible dans l’eau. Son coefficient de réfraction de la lumière est quaziment similaire à celui de l’eau, ce qui le rend presque invisible sous l’eau. Il a l’avantage, par rapport au nylon d’être plus résistant à la coupe franche.

Vêtements de pêche et boîte de pêche

Une fois l’équipement de base terminé, ceux qui s’approchent de la pêche pour la première fois peuvent également avoir besoin de vêtements spécifiques.

Le gilet de pêche, doté d’innombrables poches, permet d’avoir toujours tout à portée de main et, en même temps, de se protéger des éléments. En ce sens, il est bon de choisir les vêtements avec soin, afin de ne pas souffrir du chaud ou du froid.

Même le choix judicieux d’une paire de chaussures confortables permet de ne pas se fatiguer excessivement pendant la journée.

Une casquette avec visière et une paire de lunettes de soleil, peut-être polarisées, vous aideront à vous protéger du soleil et des reflets de la lumière sur l’eau.

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *