Sélectionner une page

Comment comprendre un écho sondeur pour mieux pêcher ?

Comment comprendre un écho sondeur pour mieux pêcher ?

Le temps est révolu où la pêche n’était qu’une simple procédure. Les pêcheurs utilisaient une simple canne à pêche, un moulinet primitif, quelques appâts et pouvaient réussir à ramener un seau plein de poissons à la maison. Aujourd’hui, les temps ont changé. 

Malheureusement, les populations de poissons sont menacées par le changement climatique, la pollution et la surpêche. Par conséquent, vous ne pouvez plus les trouver aussi facilement. Puis pour couronner le tout, ils sont devenus de plus en plus méfiants. 

La pêche est une philosophie qui continue à se développer au cours de l’histoire. Vous aurez donc besoin de l’aide des technologies de pêche modernes. C’est là qu‘un échosondeur également appelé détecteur de poissons peut intervenir. C’est un outil intelligent et utile, en particulier pour les pêcheurs qui pratiquent dans des zones profondes.

Quelle est l’utilité de pêcher avec un échosondeur ? 

Il ne fait aucun doute que cet appareil intelligent est un élément indispensable de votre arsenal de pêche si vous pratiquez en mer ou en verticale. De ce fait, vous devriez avoir le meilleur détecteur de poissons installé sur votre embarcation. 

Tout d’abord, un sondeur vous informe sur plusieurs choses :

  • température de l’eau, 
  • profondeur, 
  • structure du fond 
  • ou les obstacles sous-marins.

En outre, un sondeur GPS est doté de cartes intégrées. Son écran est la marque de la navigation. 

Comme il s’agit d’un outil important, nous avons décidé d’élaborer un petit guide pour vous montrer comment comprendre votre unité pour mieux pêcher.

Comment fonctionne un sondeur ?

Tout d’abord, beaucoup d’entre vous ne sont peut-être pas familiers avec ces « nouveaux » outils. Il serait donc bon d’apprendre quelques caractéristiques de base du fonctionnement. Cet appareil utilise des ondes sonores (signaux) pour localiser des objets et déterminer la profondeur et la structure du fond. En outre, il existe deux types de sonar de base, passif et actif.

Les sonars passifs sont utilisés uniquement à des fins militaires pour détecter les sous-marins ou les navires ennemis. Ces sonars ne font que recevoir des signaux et n’en émettent pas. Nous allons évidemment parler des sonars actifs qui émettent et reçoivent des signaux. 

Le sondeur typique utilise une unité centrale principale et un capteur également appelé sonde ou transducteur. L’unité principale est l’écran du détecteur de poissons. Nous tenons à souligner le fait que vous devez prendre soin du capteur. 

Un transducteur sale ou endommagé pourrait vous donner de faux résultats. 

Le sonde reçoit l’électricité de l’unité principale et la convertit en énergie mécanique et vice versa. Lorsque l’impulsion est transmise dans l’eau, les molécules d’eau vibrent et produisent des signaux.

De plus, les signaux voyagent dans l’eau et « frappent » sur des objets ou des poissons de sorte que le signal retourne à son point de départ. Lire les écrans des échosondeurs n’est pas difficile en soi. Mais vous devez absolument savoir comment ils fonctionnent.

Si vous voulez trouver le meilleur détecteur de poissons, vous devez faire un choix judicieux. De nombreux fabricants font de la publicité pour leurs produits. Avant d’acheter un produit, vous devez donc effectuer une recherche approfondie sur le marché. Pour en savoir plus, regardez le site mon-échosondeur.

Déchiffrer les infos sur votre écran :

Avant de commencer à analyser certaines choses de base, vous devez déterminer si vous avez besoin d’un détecteur de poissons cher ou bon marché. Par exemple, si vous voulez un sondeur pour kayak, vous n’avez certainement pas besoin d’un appareil coûteux.

Si vous êtes un amateur de pêche côtière. La meilleure solution pour vous serait un appareil électronique marine sans fil. Ainsi, il vous suffit de jeter le capteur dans l’eau et il transmet les informations par wifi à votre smartphone.

La Sonde et fréquence

Pour commencer, le transducteur doit être installé par un expert. Certes, il existe de nombreuses options de montage. Mais la précision est ici essentielle. Votre sonde est l' »œil sous-marin » de votre bateau. 

Le capteur doit être capable de convertir toute forme d’énergie avec le moins de perte possible. Afin de pouvoir vous donner un résultat précis à l’écran. L’œil est constitué de quelques éléments piézoélectriques et l’épaisseur et le type de ce matériau déterminent la fréquence de fonctionnement. Plus l’épaisseur est faible, plus la fréquence est élevée.

 

Quelle fréquence devez vous utiliser ?

Lorsque vous lisez l’écran d’un détecteur de poissons, la première chose que vous voyez est la fréquence. L’eau affecte définitivement les signaux. Vous devez choisir la fréquence appropriée en fonction de la profondeur de l’eau dans laquelle vous allez pêcher. 

L’eau peut absorber davantage de signaux lorsqu’ils sont plus élevés. Par conséquent, les hautes fréquences vous donneront une résolution précise à l’écran et plus de détails. D’autre part, les signaux à basse fréquence peuvent parcourir de plus longues distances, mais il y a une perte importante de détails. 

Ainsi, pour les eaux profondes, vous utiliserez la basse fréquence. 50 ou 83 kHz est idéal. Il existe de nombreux produits sur le marché, mais les articles les mieux notés présentent de meilleures caractéristiques. 

Un sondeur Humminbird ou un sondeur Garmin restent de très bonnes options. Ils sont entièrement équipés de fonctions de pointe.

Imagerie descendante (Down)

Sans aucun doute, chaque appareil a des caractéristiques uniques et cela dépend de la marque et du produit. Lorsque l’unité principale reçoit des signaux, vous remarquerez de nombreux arcs sur l’écran. Ces arcs sont en fait des poissons et d’autres objets. 

La vue de haut en bas n’est pas la meilleure mais elle est assez bonne pour les amateurs de pêche en kayak. Dans l’ensemble, ces types de sonars ne sont pas à privilégier.

 

Imagerie latérale (Side)

Il va sans dire qu’un écho sondeur avec une imagerie qui vous permet de voir sur les cotés. Vous permet d’atteindre un niveau de pêche supérieur. La sonde est orientée vers les côtés du navire et couvre une grande zone d’imagerie. Sur l’écran, vous verrez deux sections divisées par une ligne. 

Les détecteurs de poissons à imagerie latérale sont les meilleures options pour les pêcheurs car ils montrent plus de détails. 

Conclusion

Enfin, il est évident que vous n’utiliserez pas le même sondeur pour pêcher depuis un bassboat ou float tube. La technique de pêche, la profondeur et la structure de l’eau sont des facteurs que vous devez prendre en considération. 

Les options de sondeurs sont nombreuses. Mais vous devez trouver celui qui répondra à vos besoins. 

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *